BNP Performance
EN

ARTICLES ET CONSEILS

Filtre par catégories

— BNP s'exprime —

La philanthropie en milieu collégial

Nos collègues Esther Tranchemontagne et Michel Gervais ont récemment donné une conférence sur les défis et tendances philanthropiques du réseau collégial à l’occasion de la réunion du Réseau des cégeps et collèges francophones du Canada, qui s’est tenue à Québec. 

Ils y ont présenté les plus récentes tendances du secteur philanthropique au Canada et au Québec, en plus d’aborder les questions liées à l’exigence des donateurs en matière de rendement philanthropique, à l’augmentation du don moyen au cours de la dernière décennie, à la professionnalisation de la philanthropie et à la faiblesse relative de la moyenne annuelle des dons au Québec par rapport à celle d’une majorité des provinces et territoires du pays. Ce dernier élément est à la fois un défi et une occasion.

En plus d'aborder la psychologie du donateur et son cycle de croissance, ils ont aussi traité des défis particuliers de la philanthropie en milieu collégial. En effet, il est difficile de développer un fort sentiment d’appartenance à une organisation où l’on ne fait que passer deux ou trois ans. De plus, très peu de collèges ont mis en place des moyens pour garder le contact avec leurs diplômés. Dans ce contexte, il peut être difficile de recruter des solliciteurs bénévoles et d’atteindre ses objectifs philanthropiques. Les conférenciers ont proposé un ensemble de moyens pour contrer ces difficultés et relever ce défi. Ils ont aussi démontré que le succès d’une campagne majeure de financement en milieu collégial requiert l’implication de tous les membres de la communauté collégiale, de la direction générale aux étudiants, en passant par les enseignants, les gestionnaires de stages en milieu de travail et les responsables de la formation continue.

Les conférenciers ont ensuite abordé la question des rôles, des responsabilités et de la structuration d’une fondation collégiale et de sa direction, insistant sur le fait qu’il n’appartient ni à la fondation ni à son conseil d’administration de définir les orientations du collège, les projets à mettre de l’avant et les priorités qui feront l’objet d’une campagne de cueillette de fonds. Ce rôle revient au conseil d’administration de l’établissement. Par contre, la fondation joue un rôle primordial dans le recrutement des donateurs et des partenaires ainsi que dans la gestion des fonds recueillis. La rigueur de cette gestion et sa transparence sont essentielles à la confiance que les donateurs potentiels développeront à l’égard de la fondation. Dans cet écosystème de relations, la direction d’une fondation joue un rôle clé essentiel. Elle doit avoir plusieurs qualités dont, au premier chef, la capacité d’établir des relations fécondes entre les différents intervenants et partenaires du collège et de la fondation.

Sur la base de son expérience avec 25 cégeps, BNP Performance Philanthropique a pu réaliser un audit des donateurs habituels des campagnes au collégial, puis proposer quelques moyens pour obtenir leur appui financier : clientèle interne, incluant les parents d’élèves, les entreprises et les organisations de la région, en particulier celles ayant en partenariat avec le collège via les stages, la formation continue ou les  diplômés.

Message