DANIEL H. LANTEIGNE

Consultant en philanthropie, gouvernance et ressources humaines ASC, CFRE, CRHA

Propulser la philanthropie par la bienveillance et l’authenticité !
Après plusieurs années d’implication en tant que bénévole, Daniel décide de se lancer dans une carrière en philanthropie. Son lien privilégié avec les organismes lui permet de constater leur impact sur la vie des gens et a soulevé son besoin de contribuer à plus grand échelle. Il rejoint l’Association des Amputés de guerre puis la Fondation RÉA pour exercer des mandats de direction générale, de développement et de communications.

En 2020, il intègre BNP Performance philanthropique. Daniel souhaite être un acteur pertinent pour les organismes. À travers ses mandats, il aime constater la réduction des inégalités, la création de meilleures conditions de vie et l’investissement pour un meilleur futur. Les difficultés le stimulent et lorsqu’un organisme se retrouve face à un mur, il n’hésite pas à redoubler d’efforts pour dénouer des situations complexes et poser un regard 360. Fervent défenseur des professionnels en philanthropie et de leur contribution essentielle, il est chargé de cours pour le Certificat en gestion philanthropique de l’Université de Montréal et par de nombreux articles, entrevues et conférences, il tient à rappeler l’importance de professionnaliser le secteur. Les métiers et les rôles de la philanthropie sont encore mécompris mais restent fondamentaux pour agir efficacement auprès du public et gérer au mieux son organisme ainsi que son conseil d’administration.

VIVRE LA PHILANTHROPIE,
c’est injecter une dose constante d’humanisme et être convaincu
que ce que nous faisons collectivement agira comme moteur de changement.

Des gestes philanthropiques dès l’âge de 4 ans !
À la suite d’un accident, Daniel a été inscrit à l’Association des Amputés de guerre. L’organisme l’a soutenu tout au long de sa vie et a façonné la personne qui l’est aujourd’hui. Dès l’âge de 4 ans, il devient ambassadeur et fait la promotion de l’organisme en incitant les personnes à appuyer la cause et à agir de manière prudente pour éviter qu’un accident, comme celui qu’il a vécu, ne leur arrive. Ses premiers gestes philanthropiques sont posés et ne cesseront de s’accroitre avec le temps.

Aujourd’hui, il soutient toujours cet organisme ainsi que plusieurs autres, telle que la Fondation Émergence où il est gouverneur. Il s’implique également sur différents comités, dont le Comité consultatif national des Prix pour le bénévolat du Canada. Membre actif, il deviendra président du conseil de l’Association des professionnels en philanthropie (AFP) au Québec en 2021.

Les élans de solidarité le touchent beaucoup. Il reste toujours impressionné par la résilience et la combativité des communautés lorsqu’une urgence se dessine. Des initiatives comme The Great Bargain à Détroit l’incitent à croire que la philanthropie peut changer le monde et qu’elle n’est pas simplement un pansement.

Il fier de vivre dans un monde où, malgré une présence de l’individualisme, la bienveillance ne prend pas de pause et ne cède pas sa place. Les événements tragiques et transformateurs de nos sociétés s’enchaînent depuis les dernières années mais la réponse philanthropique demeure présente. Et c’est parce qu’elle est toujours présente que nous pouvons garder espoir. Un espoir que les plus vulnérables seront protégés, que les iniquités seront réduites, que les injustices seront réparées et qu’ultimement, tous auront droit aux mêmes chances.

Ses 3 vœux pour un monde meilleur :

  1. Faire en sorte que la collaboration ne soit pas qu’un concept théorique. Sans celle-ci, nos sociétés, nos organismes et nos individus sont voués à leurs propres limites. Ils se refusent d’unir leur force, leur créativité et leurs ressources qui pourraient être mutualisées pour le bien commun.
  2. Être tous plus conscients, conscients de nos privilèges, de nos devoirs et de nos responsabilités. Pour nous-mêmes, les autres, les plus vulnérables et les générations qui suivront.
  3. Se responsabiliser pour qu’un monde où les inégalités, les biais, les peurs et les préjugés soient derrière nous.

Ses certifications professionnelles

  • Il possède la désignation d’Administrateur de sociétés certifié (ASC) ;
  • Il possède l’accréditation Certified Fund Raising Executive (CFRE) ;
  • Il est membre de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA).

Ses expertises

  • Ressources humaines
  • Gouvernance
  • Stratégie philanthropique

Ses secteurs de prédilection

  • Santé
  • Communautaire
  • Éducation

Ses distinctions

  • En 2012, il a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth ;
  • En 2015, il a reçu le Prix Hommage bénévolat-Québec du gouvernement du Québec et le Prix du Gouverneur général pour l’entraide ;
  • En 2017, il a reçu la Médaille de souverain pour les bénévoles ;
  • En 2018, il a reçu la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour mérite exceptionnel (or), en reconnaissance de ses « actions bénévoles et philanthropiques hors du commun » ;
  • En 2020, il a reçu le Prix Reconnaissance RH dans la catégorie Gouvernance de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.