Comme chaque année, La guignolée se déroule tout au long du mois de décembre afin d’aider en aide alimentaire ou autrement ceux qui sont dans le besoin. Depuis le début de la pandémie, nous constatons un impact modéré sur le plan financier puisque les donateurs ont bien répondu à l’appel. Cependant, nombre d’organismes de bienfaisance pouvaient compter sur une base bénévole importante pour dispenser leurs services et notamment un nombre important d’aînées ayant dû délaisser leurs activités en raison des risques sanitaires que comportait leur engagement. Ce manque de ressources humaines pour soutenir les causes comporte des répercussions sur les services offerts aux bénéficiaires, les coûts logistiques et l’optimisation des processus mis en place. Alors, pourquoi les entreprises devraient-elles profiter de La guignolée pour donner un coup de pouce empreint de valeurs et de bienveillance aux organismes du Québec ?

Nous vous partageons nos 10 raisons :

  1. Pour commencer à réfléchir à l’engagement social de votre entreprise.
  2. Pour impliquer votre gouvernance dans le déploiement d’une stratégie philanthropique.
  3. Pour renforcer vos valeurs et votre implication auprès de la communauté à travers des actions concrètes.
  4. Pour développer la relation avec vos collaborateur-rice-s et vos employé-e-s. Par exemple, vous pouvez proposer une activité de team-building lors de La guignolée pour renforcer le sentiment d’appartenance.
  5. Pour inciter votre équipe à s’impliquer et à redonner à la communauté, ce qui contribue à la fidélisation et à l’attraction de la main-d’œuvre en période de pénurie.
  6. Pour repenser vos méthodes de travail et permettre à vos employé-e-s de s’épanouir auprès des causes de leurs choix.
  7. Pour inspirer votre clientèle à suivre votre exemple, et ainsi faire rayonner la philanthropie.
  8. Pour instaurer des pratiques éthiques avec vos partenaires, fournisseurs et distributeurs.
  9. Pour contribuer, à votre échelle, à une économie plus juste et basée sur la valorisation de l’humain.
  10. Pour bâtir votre première politique de responsabilité sociale qui marquera le véritable engagement de votre entreprise envers le bien-être de la population et le respect de notre planète.
pexels-puwadon-sangngern-5340269 (3)

La pandémie de la COVID-19 a exacerbé la précarité́ de nombreuses personnes et familles ayant subi des pertes d’emplois. Même avant la crise sanitaire, 614 000 personnes étaient en situation de pauvreté́ et d’exclusion dans le Grand Montréal, et 200 000 personnes vivaient dans l’insécurité́ alimentaire[1].

Dans une telle situation, l’alimentation est bien souvent la première dépense à subir des coupures afin de pouvoir payer le loyer ou l’hypothèque. Selon Centraide du Grand Montréal, 28 % des adultes ont éprouvé de la difficulté à se nourrir en période de confinement dans le Grand Montréal. En effet, il s’agit de la région la plus touchée par l’insécurité alimentaire au Québec.

À titre d’exemple, les dons en argent et en nourriture récoltés par la Guignolée peuvent ensuite être distribués à différents organismes, à Montréal et ailleurs au Québec, tels que :

Pour changer les choses, nous pouvons individuellement faire notre part, mais grâce à votre entreprise vous avez le pouvoir d’agir collectivement et de sensibiliser vos équipes, votre clientèle et vos partenaires aux bienfaits de la générosité et de l’engagement social.

Laisser une empreinte dans son écosystème est une chose, la laisser de manière durable par des gestes responsables et solidaires en est une autre. Alors en tant que dirigeant-e, êtes-vous prêt-e à inspirer vos employé-e-s et à les rendre meilleur-e-s ?

[1] Source : https://www.centraide-mtl.org/blogue/linsecurite-alimentaire/