MARIE-JOSÉE CLOUTIER

Consultante principale en philanthropie

J’ai réellement le sentiment d’œuvrer, au quotidien, pour monde meilleur !
D’abord conseillère en communications au sein d’entreprises privées, Marie-Josée a ensuite travaillé au sein de différents OBNL, autant nationaux que locaux, et dans des secteurs aussi variés que la santé, l’éducation, l’itinérance et l’aide aux démunis, la lutte contre la violence faite aux femmes et l’amélioration de la qualité de vie des familles.

Depuis 2012, Marie-Josée accompagne les organismes en tant que consultante principale au sein de BNP Performance philanthropique. Elle accorde une importance toute particulière au sens de son travail et à sa contribution pour un monde meilleur. Elle aime rencontrer des gens de cœur, authentiques et empathiques qui veulent réellement faire une différence. Elle en ressort inspirée et encore plus motivée.

Elle est toujours ravie lorsqu’un client atteint son objectif et réalise le projet pour lequel il cherchait un financement. Après les doutes, les angoisses, la peur de demander, les hauts et les bas d’une campagne vient la pelleté de terre, la coupure du ruban ou le lancement d’un nouveau service/programme. C’est un moment de grande joie et de fierté pour toute l’équipe impliquée !

Marie-Josée aimerait que les employeurs dégagent du temps à leurs salariés afin qu’ils puissent faire du bénévolat. Elle souhaiterait créer le mouvement du 1% pour inciter chaque individu à donner 1% de son salaire brut chaque année à une ou plusieurs causes. Chose qu’elle réalise personnellement depuis plusieurs années. Elle souligne que la société n’est pas toujours prête et qu’il reste encore beaucoup à faire mais que d’excellentes initiatives naissent pour faire une différence.

Touchée plus particulièrement par le milieu communautaire, Marie-Josée constate qu’il s’y vit quotidiennement de grands miracles avec des ressources limitées. Les gens les plus démunis et isolés de notre société y trouvent une famille, des amis et des services plus que nécessaires. Elle a vu à plusieurs reprises combien ces organismes changent des vies.

VIVRE LA PHILANTHROPIE,
c’est donner un sens à sa vie et permettre des collaborations incroyables
ainsi que des innovations sociales importantes.

Piquée par la philanthropie dès sa vingtaine !
Depuis sa vingtaine, Marie-Josée s’implique auprès des organismes venant en aide à des enfants et adolescents en difficulté, à des femmes victimes de violence conjugale, à des parents épuisés et dépassés, et à des aînés isolés. Elle a d’ailleurs mis sur pied un projet d’art-thérapie pour les enfants et adolescents d’une coopérative d’habitation.

Aujourd’hui, elle est bénévole au sein de l’organisme Les Petits Frères de Longueuil où elle est jumelée avec une dame de 82 ans. Leur relation a débouché sur une amitié sincère et elles aiment se retrouver au restaurant pour déguster un bon cappuccino ! Pour Marie-Josée, il s’agit de véritables instants de bonheur. Tout arrêter pour l’écouter, rire de ses blagues et apprendre d’elle, n’a pas de prix.

Elle donne également du temps à l’organisme Safe, Refuge pour animaux de la ferme de l’Estrie, en offrant des soins de base aux animaux quelques fois par mois.

Elle réfléchit actuellement à de nouvelles implications et plus particulièrement, dans la santé mentale, dans la violence faite aux femmes ou dans l’aide internationale. Elle souhaite que les maisons d’hébergement pour femmes et enfants victimes de violences conjugales obtiennent davantage de financement pour pouvoir accepter toutes les demandes d’aide. Chacun de nous peut contribuer à faire une différence afin de rendre notre monde plus empathique et davantage bienveillant. Pourquoi s’en priver et que peut-il y avoir de plus important ?

Ses 3 vœux pour un monde meilleur :

  1. Que la philanthropie fasse partie du cursus scolaire et qu’elle soit enseignée à l’école ;
  2. Que TOUS les services de santé et sociaux soient accessibles rapidement pour TOUS ;
  3. Que le bénévolat et la philanthropie fassent partie de notre quotidien, comme le travail et les loisirs, et que du temps soit dégagé dans notre société pour cette activité extrêmement riche, instructive et gratifiante (même en famille).

Ses expertises

  • Communication
  • Stratégie philanthropique
  • Programme de dons majeurs
  • Campagne majeure

Ses secteurs de prédilection

  • Éducation
  • Santé
  • Communautaire
  • Arts et culture